Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le Sénat de Floride vote une loi sur le contrôle des armes

Les fusils d'assaut seront toujours autorisés en Floride (archives).

KEYSTONE/AP/ELAINE THOMPSON

(sda-ats)

Le Sénat de Floride a voté lundi une loi de contrôle des armes à feu en réponse à la tuerie qui a coûté la vie à 17 personnes le mois dernier dans un lycée. Il a toutefois exclu pour l'essentiel une disposition controversée visant à armer les professeurs.

La loi Marjory Stoneman Douglas High School, du nom du lycée de Parkland, dans le sud des Etats-Unis, où 14 élèves et trois adultes ont été abattus par un jeune homme de 19 ans le 14 février, reprend plusieurs propositions faites par le gouverneur de l'Etat, le républicain Rick Scott, après la tuerie.

Le texte prévoit de porter à 21 ans l'âge minimal d'achat d'une arme, de quelque catégorie que ce soit, en Floride. Le texte prévoit aussi de laisser passer une période de trois jours pour formaliser l'achat d'une arme.

Le tueur de Parkland était âgé de 18 ans, quand il a acheté en toute légalité le fusil d'assaut semi-automatique de type AR-15 utilisé pour le massacre, ont indiqué les autorités.

Fusils d'assaut pas interdits

Le texte voté lundi au Sénat n'interdit pas en revanche les fusils d'assaut en Floride, comme certains élèves le demandaient. Les sénateurs ont rejeté un amendement en ce sens lors d'un vote ce week-end.

Parmi les mesures adoptées figure le droit pour la police de confisquer temporairement les armes à feu des personnes jugées dangereuses pour elles-mêmes ou pour les autres par la justice.

La police pourra aussi demander à la justice d'interdire à un individu de posséder une arme à feu si cette personne est jugée dangereuse en raison d'une maladie mentale ou d'un comportement violent.

Quant à la disposition très controversée concernant l'armement des professeurs, elle a été amendée pour tenir compte de l'opposition de nombreux parents d'élèves et du gouverneur Rick Scott notamment.

La version initiale du texte prévoyait d'autoriser les shérifs des comtés à créer des programmes d'entraînement pour le personnel des établissements scolaires qui se porteraient volontaires pour porter une arme. Après l'amendement, les professeurs ne pourront participer à ce genre de programmes sauf s'ils font partie du Junior Reserve Officers' Training Corps, un programme financé par l'armée américaine dans les lycées ou s'ils sont membres de l'armée américaine ou s'ils ont été officier de police.

Le projet passe à la chambre des représentants du congrès de Floride, elle aussi contrôlée par les républicains.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.