Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Standard & Poor's 500 et le Nasdaq ont fini mercredi dans le vert avec un recul de la probabilité de voir les taux d'intérêt aux Etats-Unis remonter en septembre. Le Dow Jones, ralenti par une chute de l'action Walt Disney, terminait presque à l'équilibre.

Le titre Walt Disney a plongé de plus de 9%, pénalisé par l'annonce la veille d'une révision en baisse de sa prévision de bénéfice pour sa filiale de réseaux câblés et de résultats trimestriels légèrement inférieurs aux attentes.

Les sombres perspectives pour la télévision payante esquissées par Disney ont tiré vers le bas l'ensemble du secteur des médias, notamment Time Warner, qui a vu son action reculer de près de 9%.

L'indice Dow Jones a perdu 10,22 points, soit 0,06%, à 17'540,47 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,31% à 2099,84 points et le Nasdaq Composite prend 0,67% à 5139,95 points.

La progression du S&P-500 et du Nasdaq s'explique par l'annonce d'un ralentissement du rythme des créations d'emplois en juillet aux Etats-Unis, un élément que certains économistes jugent susceptible d'inciter la Réserve fédérale à patienter jusqu'en décembre pour relever ses taux.

ATS