Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le saumon atlantique a été élu "poisson de l'année 2015" par la Fédération suisse de pêche (FSP). La faîtière compte s'engager cette année aux niveaux national et international pour sa sauvegarde et son retour dans les eaux helvétiques.

Plusieurs mesures s'avèrent nécessaires à cette fin: interdiction de la pêche au filet en mer et dans les cours d'eau, établissement de conditions strictes pour l'élevage, rétablissement de la libre migration piscicole, restauration et maintien des zones naturelles de reproduction. Ces dispositions doivent être instaurées d'urgence, écrit la FSP.

Car le saumon atlantique fait l'objet de diverses menaces. Au rang desquelles, la pollution des eaux, les obstacles infranchissables des centrales hydro-électriques qui entravent la migration, la surpêche et l'élevage sans scrupules, dénonce l'organisation dans un communiqué publié vendredi.

France critiquée

Quelques signaux positifs ont toutefois été observés ces dernières années. Trois saumons ont ainsi réussi leur migration de retour jusqu'à Bâle. Pas question néanmoins de parler de succès: "trois individus, c'est naturellement trop peu", estime le biologiste Samuel Gründler, cité dans le communiqué.

D'autant plus que ces remontées de cours d'eau ne sont dues qu'au "hasard", n'ayant été rendues possibles que grâce au concours involontaire des écluses. Et de fustiger la France, "qui tarde à construire des dispositifs de migration sur les grandes centrales hydro-électriques du Rhin".

Le saumon atlantique a longtemps fait partie de la faune suisse. Au XIXe siècle, des dizaines de milliers de ces poissons frayaient dans le Rhin et ses affluents. Mais les derniers saumons pêchés en Suisse datent de 1950.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS