Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le savant espagnol Ramon Llull à l'honneur à l'ArtLab de l'EPFL

L'exposition aura lieu à l'ArtLab de l'EPFL.

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

À l'ArtLab de l'EPFL, une exposition consacrée au savant espagnol Ramon Llull développe les liens entre l'informatique et les arts. Il est ainsi relié à l'actuelle "pensée computationnelle". À découvrir dès samedi.

L'exposition est organisée en collaboration avec le Centre d'art et de technologie des médias de Karlsruhe (KZM) et le Centre de culture contemporaine de Barcelone (CCCB), où l'exposition a d'ailleurs déjà fait halte, selon un communiqué de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Le personnage historique de Ramon Llull y est central. Ce philosophe et théologien majorquin du 14e siècle est l'auteur de l'"ars combinatoria", ou "art des combinatoires" une méthode utilisant des langages algébriques et logiques pour analyser par déduction des éléments religieux et philosophiques.

Seront notamment présentées certaines de ses inventions dont des "roues de calcul", composées de cercles concentriques en couches, véritables ordinateurs avant l'heure. Son art combinatoire a ainsi facilité l'émergence de théoriques mathématiques et des sciences naturelles.

Il est ainsi assimilé à l'actuelle "pensée computationnelle", née des évolutions informatiques de la fin du siècle dernier. Celle-ci a été notamment évoquée par le président de l'EPFL Martin Vetterli lors de la dernière Journée du numérique.

Manuscrits médiévaux

Les professeurs Amador Vega, de l'Université Pompeu Fabra de Barcelone, Peter Weibel (KZM) et Siegfried Zielinski, de l'Université des arts de Berlin, ont développé l'exposition. À l'EPFL, c'est la directrice de l'ArtLab, la professeure Sarah Kenderdine, qui la surpervise.

Elle consiste en une septantaine d'oeuvres d' art, y compris des manuscrits rares médiévaux, des peintures, sculptures ainsi que des installations multimédias. Les thèmes de la réflexion humaine et mécanique y sont représentés via des artistes tels que Salvador Dali, Daniel Liebskind, John Cage ou Raymond Queneau.

Enfin, une installation dédiée au code, "YOU: R: CODE", traite des liens entre informatique et code génétique. D'autres oeuvres d'artistes multimédias tels que Pe Lang, Ralf Baecker, Philipp Goldbach ou Yunchul Kim seront aussi présentées.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.