Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La Suisse a refusé 30 exportations à l'Iran depuis le début des premières sanctions de l'ONU à l'encontre de ce pays à cause de son programme nucléaire en décembre 2006. Selon le SECO, ces contrats non réalisés se seraient chiffrés à environ 6 millions de francs.
Il s'agissait "de biens problématiques eu égard au risque de prolifération", pouvant servir à la production d'armes de destruction massive, a indiqué Jean-Daniel Gerber, directeur du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO), dans la "NZZ am Sonntag". En tant que membre de l'ONU, la Suisse se conforme aux sanctions prononcées contre Téhéran.
Pour Jean-Daniel Gerber, il est toutefois "intéressant" de constater que les exportations à destination de ce pays "sont restées constantes" entre 2005 et 2009 en dépit des sanctions. Les livraisons annuelles atteignent au total quelque 800 millions de francs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS