Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le SECO révise en légère baisse sa prévision de croissance de l'économie suisse pour l'an prochain. Le produit intérieur brut (PIB) ne devrait augmenter que de 1,3%, contre un taux de +1,4% attendu il y a trois mois. Une accélération surviendra en 2014.

Pour 2012, les services du conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann confirment leur attente précédente d'une hausse de 1%. Une performance qualifiée de "clairement positive" dans un contexte marqué par "la dégradation de la conjoncture mondiale", a indiqué jeudi le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO).

Le rythme d'expansion de l'économie suisse a été freiné par ce facteur international et le chômage a augmenté pour atteindre un taux de 3,1% de la population active en novembre. Pour mémoire, le SECO prévoyait encore en juin dernier une croissance du PIB de 1,4% pour cette année et de 1,8% pour 2013.

L'horlogerie devant

La résistance actuelle de l'économie helvétique se fonde d'abord sur la "robustesse" de la demande intérieure, comme dans la construction et dans les services publics ou privés, soutenue par l'immigration continue et le bas niveau des taux d'intérêt.

Le SECO relève ensuite la vigueur de certains exportateurs, comme les industries horlogère et pharmaceutique. Un phénomène qui ne doit toutefois pas cacher les difficultés rencontrées par celle des machines et celle du tourisme, qui souffrent d'une forte pression sur les marges.

Les perspectives restent mitigées, avec un contexte monétaire toujours délicat (franc fort malgré le taux plancher de la Banque nationale suisse de 1,20 franc pour un euro).

Essoufflement passager

L'année 2014 s'annonce pour sa part sous de meilleurs auspices encore, avec un taux de croissance de 2% escompté par le groupe d'experts de la Confédération.

La Banque nationale suisse (BNS) a également levé le voile jeudi sur sa prévision de croissance du PIB pour 2013. Elle attend une hausse comprise entre 1% et 1,5%, après le taux de 1% environ escompté pour l'entier de l'année 2012. Elle note toutefois que les risques de dégradation de l'activité économique restent élevés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS