Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au cours du premier trimestre, si la quasi-totalité des branches de services a souffert, l'industrie manufacturière a réalisé un résultat positif (photo symbolique).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) a revu mardi à la baisse sa prévision de croissance pour la Suisse en 2017. Il table désormais sur une hausse du produit intérieur brut (PIB) de 1,4%, contre 1,6% précédemment.

Pour 2018, le groupe d'experts de la Confédération anticipe toujours une croissance du PIB helvétique de 1,9%, souligne le SECO dans un communiqué. Tant la demande intérieure que le commerce extérieur devraient contribuer à cette progression.

L'embellie conjoncturelle devrait en outre favoriser la reprise sur le marché du travail. Les experts confirment de ce fait leurs prévisions d'un taux de chômage de 3,2% en 2017 et de 3,1% l'année prochaine. Ils tablent aussi sur une hausse de l'emploi de 0,4% en 2017 et de 0,6% en 2018.

Au cours des trois derniers trimestres, la reprise de l'économie suisse a été moins dynamique qu'escompté, rappelle le SECO. Au seul premier trimestre, si la quasi-totalité des branches de services a souffert, l'industrie manufacturière a réalisé un résultat positif.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS