Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ASF n'a pas sauvé le soldat Alex Miescher. Cinq semaines après avoir tenu des propos bien troubles sur la question de la binationalité, le secrétaire général de l'ASF a présenté sa démission.

Cette décision était inéluctable. La position de l'ancien nageur soleurois, qui avait succédé à l'actuel président de l'Association suisse de football Peter Gilliéron à ce poste de secrétaire général il y a neuf ans, était intenable. Comment aurait-il pu poursuivre ses activités, notamment celles autour de l'équipe nationale, alors que son discours a suscité tant de défiances ?

Granit Xhaka, qui sera très bientôt le nouveau capitaine de la sélection, avait été le premier à s'élever contre les propos d'Alex Miescher. Lundi dernier, Valon Behrami, à l'heure d'annoncer sa retraite internationale, avait, lui aussi, porté des mots très durs à son encontre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS