Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le secteur de la construction helvétique se heurte à des limites de croissance, selon l'indice publié par Credit Suisse et par la Société suisse des entrepreneurs (SSE). Cet indicateur a reculé de 3,5% ou 5 points au quatrième trimestre au regard du précédent, à 132 points.

En Valais et aux Grisons particulièrement, la demande au cours des six derniers mois se situe en dessous de la moyenne des dix dernières années. En cause: l'acceptation de l'initiative Weber contre la construction de résidences secondaires, relève le commentaire de l'indice publié vendredi. A l'inverse, la région de Nyon (VD) se montre dynamique.

Dans l'ensemble, le repli du trimestre sous revu est attribuable avant tout au domaine du logement. Lequel a vu ses chiffres d'affaires chuter de 5,3% par rapport aux trois mois précédents. Un plongeon passager: les projets de nouvelles constructions et les carnets de commandes solides augurent une embellie les mois prochains.

La composante liée au génie civil cède 3,8%. Sur le long terme, elle présente toutefois une modeste croissance, les besoins en infrastructures demeurant élevés. Le secteur industriel et commercial s'avère le seul à afficher une légère progression, soit de 0,6%. Mais prudence pour la suite: les projets de construction de surfaces de bureaux sont en recul et le carnet de commandes n'est guère étoffé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS