Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Neuchâtel - Le secteur de la santé est l'un des grands pourvoyeurs d'emplois en Suisse. Avec plus d'un demi-million de personnes occupées en 2008, il offre près d'un emploi sur huit. Et le nombre de postes connaît une croissance supérieure à la moyenne, souligne jeudi l'OFS.
Alors que la progression de l'emploi en général a atteint 1,2% par an en moyenne entre 2001 et 2008, elle a été de plus du double (2,6%) dans le domaine de la santé durant la même période, écrit l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans un communiqué. C'est dans les EMS que la hausse a été la plus forte (3,2%), devant les hôpitaux (2,1%) et le secteur ambulatoire (2%).
Ce sont encore les hôpitaux qui emploient le plus de personnel, soit 163'000 en 2008. Ils devancent les EMS (155'000) et le secteur ambulatoire (100'000).
Dans les secteurs annexes aux soins proprement dits, l'industrie pharmaceutique et médico-technique a elle aussi connu une forte hausse. Avec 61'000 personnes occupées en 2008, la progression annuelle est de 4,4%. Le personnel dans les assurances est resté stable, à 14'300 (+ 0,4%).
Les autorités craignent de manquer de main d'oeuvre à l'avenir. Aujourd'hui déjà, il faudrait former 5000 spécialistes supplémentaires dans le secteur des professions de soins, a déclaré le ministre de la santé Didier Burkhalter il y a deux semaines.
Disparités régionales
Le Nord-Ouest de la Suisse a la plus forte densité d'emplois dans le domaine de la santé, avec 8881 postes pour 100'000 habitants. La moyenne nationale se situe à 7027. Sans surprise, c'est également dans la région de Bâle que l'on trouve la plus grande concentration de personnes qui travaillent pour l'industrie pharmaceutiques et médico-technique.
Le Nord-Ouest présente aussi la plus forte densité de personnes employées par les hôpitaux. A l'autre extrême, c'est en Suisse centrale que l'on trouve proportionnellement le moins de personnes travaillant à l'hôpital.
La région lémanique se distingue avec la plus faible densité d'emplois en EMS de la Suisse. On y trouve par contre la plus forte concentration de personnes actives dans le secteur ambulatoire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS