Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les deux premiers records du monde sont tombés aux Européens de Glasgow. Le premier a été l'oeuvre d'Adam Peaty, sans doute l'un des plus grands sinon le plus grand nageur à l'heure actuelle.

Le Britannique a enlevé le 100 m brasse en 57''00 pour battre de 0''13 le record qu'il avait établi il y a deux ans lors des Jeux de Rio de Janeiro. Adam Petay possède désormais les quatorze meilleurs chronos absolus de la distance !

Une heure après le récital du roi de la brasse, Kliment Kolesnikov a battu le record du monde du 50 m dos. Le Russe de 18 ans a nagé en 24''00 pour effacer pour quatre centièmes le record du Britannique Liam Tancock vieux de neuf ans.

A défaut de battre des records du monde, Sarah Sjöström a commencé sa razzia. La Suédoise a enlevé le 100 m papillon avant de s'imposer une heure plus tard sur 50 m libre pour... un centième devant la Danoise Pernille Blume.

Dans le camp suisse, la journée a été marquée par l'accession en demi-finale de Sasha Tourestki sur 50 m dos et de Nils Liess sur 200 m papillon. Après avoir établi un nouveau record de Suisse en série le matin en 28''46, la Zurichoise a pris le 15e rang en 28''70. Quant au Genevois, il s'est classé 12e en 1'57''81 à 9 centièmes de son record de Suisse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS