Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le silo, qui entrera en activité en septembre, domine la Limmat.

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

En septembre, Zurich comptera le plus haut silo du monde en activité. Exploité par la société Swissmill, il domine de ses 118 mètres un quartier de Zurich, ce qui n'a pas été pas sans controverses.

Cette tour jouxte directement les eaux de la Limmat, au milieu d'un arrondissement de Zurich où sont situées des industries, mais également des immeubles locatifs. Le silo existait déjà, il a été surélevé.

Dès le stade du plan d'affectation s'était posée la question: est-il absolument nécessaire de construire un tel silo au milieu de la ville?

Des voix discordantes s'étaient fait entendre, évoquant une intervention trop massive sur le paysage urbain. D'autres avaient plaidé que l'industrie devait être reléguée en zone périphérique. Les habitants de la ville avaient finalement accepté le projet en votation, avec 58,3% des voix.

Mais pour le groupe minotier Swissmill, filiale de la Coop, tout parle en faveur du site retenu pour construire leur silo. A Wallisellen, un des sites envisagés, manquait la connection ferroviaire qui existe bel et bien le long de la Limmat.

Un silo situé à Bâle a dû être fermé, en raison du développement de la ville, selon l'exploitant. Cela l'a contraint à envisager d'agrandir le silo déjà existant sur le site de Zurich. L'agrandissement a porté la hauteur du bâtiment à 118 mètres, alors qu'il culminait auparavant à 40 mètres.

Situation centrale

Désormais, les céréales qui étaient traitées à Bâle le seront à Zurich. "Le site de Zurich a toujours eu une certaine surcapacité", a indiqué à l'ats Raimund Eigenmann, directeur de la production et de la technique chez Swissmill.

Selon lui, l'implantation à Zurich est parfaite, car centrale: "90% de nos clients se trouvent dans un rayon de 120 kilomètres", a expliqué M. Eigenmann.

La tour du silo, un bloc de béton gris quasiment sans fenêtres, divise toutefois les esprits quant à son esthétique. Certains le trouvent très laid, évoquant une horreur. D'autres louent son aspect monolithique.

La tour du silo est la troisième plus haute de Suisse, après la tour Roche à Bâle, qui atteint 178 mètres et la Prime Tower à Zurich (126 mètres).

A noter que la tour de Chrischona sur la commune de Bettingen (BS), qui supporte un émetteur radio-TV et qui est également non habitable, culmine à 250 mètres.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS