Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a terminé la séance de mercredi sur une note légèrement positive (+0,26%). Après une ouverture en hausse, le SMI a consolidé ses gains jusqu'en début d'après-midi, avant de retomber presque à son niveau de la veille peu de temps avant la clôture.

Le Swiss Market Index (SMI) a terminé la séance sur une hausse de 0,26% à 8604,08 points, après avoir inscrit un plus haut du jour à 8658 points et un plus bas à 8566. Le Swiss Leader Index (SLI) a progressé de 0,30% à 1298,58 points et l'indice élargi Swiss Performance Index (SPI) de 0,28% à 8874,34. Parmi les 30 valeurs vedettes, 23 ont terminé dans le vert et sept dans le rouge.

Selon les courtiers, ce recul de dernière heure est dû au prix du pétrole, qui a une nouvelle fois chuté. Ce mouvement traduit également le climat de haute tension qui règne dans l'attente de la décision de la Réserve fédérale américaine (Fed) concernant le relèvement des taux.

Une non-décision dans ce sens prendrait les investisseurs complètement au dépourvu, avec à la clé de fortes turbulences, prévient un intervenant. Cela a incité beaucoup d'investisseurs à faire preuve de retenue, comme en témoignent les faibles volumes traités.

Belle perormance de Swatch

Les plus belles performances du jour ont été signées par Swatch (+2%) et Richemont (+1,6%). Les deux valeurs du luxe confirment ainsi la reprise entamée la veille, après avoir souffert dernièrement de l'évolution de la conjoncture chinoise. Les deux titres continuent cependant de figurer parmi les principaux perdants en termes de performance annuelle.

C'est également le cas de Transocean, qui s'est étoffé de 1,3%, après avoir déjà bondi de plus de 8% la veille. Aryzta (+1,1%) est un autre titre du peloton de tête du jour dont l'évolution sur un an a été décevante.

L'action Julius Bär (+0,6%) a fait légèrement mieux que le marché. Le gestionnaire de fortune a annoncé dans la matinée la reprise d'une banque privée luxembourgeoise qui gère des avoirs à hauteur de 3 milliards de francs. Toujours aux bancaires, Credit Suisse (+0,9%) et UBS (+0,5%) s'en sont bien tirées.

Swisscom progresse modestement

Le poids lourd pharmaceutique Roche (+0,6%) a fortement soutenu l'indice. Le "bon" semble profiter du transfert vers des titres plus défensifs avant la décision de la Fed, entend-on dire dans les salles de marché. Actelion (+1,2%) et Novartis (+0,1%) ont également terminé dans le vert.

Swisscom (+0,2%) a progressé de façon modeste, après avoir marqué un plus bas annuel à l'entame de la semaine. La décision de la COMCO d'approuver la coentreprise entre le géant bleu, la SSR et Ringier dans la commercialisation de publicité n'a pas eu beaucoup d'effet. Pas plus d'ailleurs que l'interdiction provisoire pour cette même activité, annoncée plus tard dans l'après-midi par l'Office fédéral de la communication (OFCOM).

Parmi les rares perdants ont figuré Kühne+Nagel, Galenica, Swiss Re, Zurich et SGS, qui ont tous oscillé entre -0,2% et -0,4%. Givaudan (-0,9%) et surtout ABB (-1,2%) ont perdu encore davantage de terrain, sans raisons ou nouvelles particulières.

Kuoni décolle

Sur le marché élargi, le voyagiste Kuoni (+5,7%) a profité d'une annonce de mardi soir relative à la vente de son siège zurichois. Celle-ci a peu surpris les analystes, mais la bonne nouvelle a été l'amélioration de l'endettement de la société à la fin de l'année, selon la Banque Vontobel.

Le transformateur de viande Bell (+4,5%) a annoncé le rachat du spécialiste autrichien de la volaille Huber. Le groupe réalise un chiffre d'affaires annuel de 300 millions d'euros (322,9 millions de francs). Les analystes ont bien accueilli ce rachat.

Leonteq (-5,9%), Von Roll (-5,7%) et Charles Vögele (-5,3%) ont bouclé la séance sur de lourdes pertes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS