Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le SMI a terminé en hausse de 0,52% à 9024,32 points, avec un plus haut à 9046,41 points et un plus bas à 8990,43 points, mercredi à la Bourse suisse (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

La Bourse suisse a fini sur une note positive mercredi, pas très loin des plus hauts du jour. Le SMI est nettement repassé au-dessus de la barre des 9000 points. La saison des résultats a marqué une pause en Suisse, avant les chiffres d'ABB et Givaudan jeudi.

Le SMI a terminé en hausse de 0,52% à 9024,32 points, avec un plus haut à 9046,41 points et un plus bas à 8990,43 points. Le SLI a gagné 0,43% à 1432,85 points et le SPI 0,49% à 10'278,32 points. Parmi les 30 valeurs vedettes, 22 ont progressé et huit ont reculé.

Au lendemain de ses chiffres, Kühne+Nagel (+1,0%) a fait une des meilleures performance de la journée. Goldman Sachs a réduit l'objectif de cours, Davy, RBC et Vontobel l'ont relevé. Les recommandations divergent entre "sell", "hold" et "outperform".

Lonza (+1,5%) a aussi nettement progressé, profitant d'un relèvement de recommandation à "acheter" par Jefferies. L'analyste a notamment relevé que le chimiste et sous-traitant de l'industrie pharmaceutique en a désormais fini avec les restructurations et les programmes d'amélioration de l'efficience. La meilleure performance du jour est revenue à la volatile Aryzta (+1,7%).

UBS et Credit Suisse remis

Les résultats trimestriels publiés par Novartis (+0,9%) mardi ont rassuré les analystes de différents établissements bancaires. Bernstein, Société Générale et Deutsche Bank ont remonté l'objectif de cours, avec des recommandations variant entre "neutral", "buy" et "outperform".

Les deux autres poids lourds ont évolué un ton en dessous: Nestlé a pris 0,4% et Roche 0,4% aussi.

Du côté des bancaires, UBS (+1,0%, 3e meilleure performance du jour) et Credit Suisse (+0,8%) se sont remis des pertes subies la veille, après les résultats décevants de leurs homologues américains Goldman Sachs et Bank of America. Ce mercredi, Morgan Stanley a fait état d'une baisse limitée du courtage au 2e trimestre. En revanche, Julius Baer (+0,2%) est restée en retrait.

Les valeurs du luxe Richemont (+0,5%) et Swatch (+0,4%) ont aussi gagné du terrain. Goldman Sachs a relevé l'objectif de cours de Swatch dont les résultats semestriels sont attendus sous peu. BlackRock est entré dans l'actionnariat du groupe genevois et détient désormais 3,01% des titres.

Vifor lanterne rouge

Du côté des perdants, Vifor (-1,1%) a fini lanterne rouge. LafargeHolcim (-0,9%) publiera ses résultats semestriels la semaine prochaine. Dufry (-0,9% aussi) complète le trio.

Au niveau du marché élargi, Georg Fischer (+13,3%) a fortement progressé après ses chiffres semestriels. Le conglomérat industriel a dépassé les attentes du marché et dégagé un bénéfice net en progression. Toutes les divisions ont contribué à cette performance, Piping Systems tout particulièrement. La direction s'attend à une hausse marquée de la rentabilité pour l'exercice dans son ensemble.

La société de participations Airesis (+12,5%) a indiqué que le Coq Sportif, dans lequel elle détient plus de trois quarts des parts, a retrouvé l'équilibre opérationnel sur les six premiers mois de l'année, malgré un ralentissement des ventes.

Wisekey (-6,5%) a chuté après la livraison d'une nouvelle tranche de son capital au fonds américain Global Emerging Markets (GEM). Cette opération intervient dans le dans le cadre de l'accord de souscription conclu entre les deux sociétés.

ATS