Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Swiss Market Index (SMI) a terminé largement au-dessus de la limite psychologique des 9000 points à la Bourse suisse jeudi (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

La Bourse suisse a fini sur une note nettement positive jeudi. Le SMI, qui avait un moment évolué sous la barre des 9000 points vers la fin de matinée et même pointé dans le rouge peu avant midi, s'est nettement repris par la suite.

Le Swiss Market Index (SMI) a terminé largement au-dessus de cette limite psychologique, au plus haut du jour, emmené notamment par Novartis et les valeurs du luxe. Il a fini sur un gain de 0,73% à 9051,25 points, plus haut du jour, après un plus bas à 8982,88. Le SLI a gagné 0,25% à 1425,35 points et le SPI 0,61% à 10'296,05 points. Sur les trente valeurs vedettes, onze ont progressé, 18 ont reculé et Adecco a fini à l'équilibre.

Le commerce extérieur a connu en mai un regain de vigueur avec une progression marquée des exportations et des importations. L'excédent commercial a atteint 3,4 milliards de francs. Les exportations horlogères ont bondi de 9%.

Analystes surpris par Novartis

Novartis (+5,0%) a terminé largement en tête du peloton. Déjà très prolixe cette semaine, le laboratoire rhénan a récidivé en matinée en publiant de nouveaux résultats positifs. Le médicament cardiaque expérimental d'appoint ACZ885 (canakinumab) a atteint son critère primaire d'évaluation, a-t-on appris.

Les analystes n'ont pas caché leur surprise, à l'image de la Banque cantonale de Zurich (ZKB), qui tablait sur un échec de l'étude. L'accueil est très positif, certains spécialistes conférant à ce produit un statut de blockbuster potentiel, qui pourrait faire enfler le bénéfice par action et la valorisation de Novartis de 3 à 5%.

Vontobel misait aussi sur un échec du candidat, à deux contre un, et a dans la foulée relevé l'objectif de cours et confirmé "hold".

Roche a gagné 0,2%, alors que Nestlé (-0,7%) a pesé sur l'indice.

Exportations horlogères porteuses

Swatch et Richemont (chacun +0,8%) ont fini dans le haut du tableau. Les exportations horlogères se sont inscrites en mai à 1,7 milliard de francs, soit un bond de 9% sur un an au niveau nominal et de 4,1% en termes réels. "Il s'agit du deuxième mois positif après mars, confirmant le redressement qui s'observe depuis le début de l'année", a commenté la Fédération horlogère suisse (FH).

Les autres gagnants sont notamment Vifor (+0,9%) ainsi que Lonza et Sonova (chacun +0,6%).

Aux bancaires, Credit Suisse a perdu 0,5%. UBS a gagné 0,1% et Julius Baer 0,2%. HSBC a abaissé l'objectif de cours de Credit Suisse, en raison l'augmentation de capital de 4 milliard. L'analyste doute notamment que l'opération puisse servir à accélérer les entrées d'avoirs sous gestion.

Santhera bondit

Parmi les perdants, Clariant (-0,6%) a décidé d'intensifier ses activités de recherche et développement dans le secteur agricole, avec l'inauguration d'une nouvelle serre à Francfort (D).

La lanterne rouge du jour est détenue conjointement par les assureurs Swiss Life et Bâloise (chacun -1,2%). Sika a perdu 1,0%, tout comme Aryzta.

Sur le marché élargi, Santhera a bondi de 15,2%. La société pharmaceutique a reçu des autorités britanniques sanitaires (MRHA) un avis positif pour son produit Raxone, lui permettant de livrer ce médicament non encore homologué à certains patients.

Zur Rose: détails sur son entrée

Carlo Gavazzi (stable) a dépassé toutes les attentes lors de son exercice 2016/17 clos à fin mars. Le producteur de matériel électronique a profité d'effets de change favorables et de la vigueur de certains marchés importants, tout particulièrement l'Europe.

Forbo (+0,4%) a enregistré deux changements au sein de sa direction.

Zur Rose a fourni ce jeudi des détails sur sa prochaine introduction à SIX. Le pharmacien en ligne et grossiste prévoit sa cotation aux alentours du 6 juillet. Les détenteurs de capitaux peuvent réserver les actions Zur Rose au prix de 120 à 140 francs par titre. La capitalisation devrait atteindre 780-870 millions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS