Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le SMI finit dans le vert après avoir flirté avec les 8900 points

Le Swiss Market Index (SMI) a progressé de 0,08% à 8988,99 points mercredi, proche du plus haut du jour (8994,72), après avoir pointé à 8901,39 points sur le coup de 11h00 (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

La Bourse suisse a bouclé la séance de mercredi juste au-dessus de l'équilibre. Elle avait évité de justesse de percer le plancher des 8900 points en fin de matinée et titillé la barre symbolique 9000 points après l'ouverture américaine.

A Wall Street, les indices ont ouvert dans le vert, faisant preuve d'optimisme après l'accès de faiblesse de la veille et dans l'attente de la diffusion du compte-rendu (minutes) d'une réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed). En Suisse, la saison des résultats a marqué une pause.

"Il y a un peu de nervosité sur le fait que les minutes pourraient révéler une Réserve fédérale plus agressive que ce à quoi le marché s'est habitué depuis la crise financière", a relevé Patrick O'Hare de Briefing, non sans rappeler que la dernière réunion du Comité de politique monétaire (FOMC) s'est tenue avant la diffusion des plus récents chiffres sur les salaires et sur les prix, qui avaient conduit début février à une dégringolade des indices.

Partners Group mène le bal

Le Swiss Market Index (SMI) a progressé de 0,08% à 8988,99 points, proche du plus haut du jour (8994,72), après avoir pointé à 8901,39 points sur le coup de 11h00. Le Swiss Leader Index (SLI) s'est enrobé de 0,33% à 1483,79 points et l'indice élargi Swiss Performance Index (SPI) de 0,13% à 10'346,83 points. Sur les trente valeurs vedettes, 24 ont gagné du terrain et six en ont perdu, dont les trois poids lourds de l'indice.

Avec une avancée de 2,1%, la victoire d'étape revient à Partners Group, sans nouvelle particulière. Le gestionnaire d'actifs zurichois est suivi par Sika (+1,2%), qui lèvera vendredi le voile sur sa performance annuelle, et Adecco (+1,0%).

JPMorgan a relevé la recommandation de Zurich Insurance (+0,9%) à "overweight", contre "neutral" ainsi que l'objectif de cours. L'analyste prévoit notamment que l'assureur dépassera ses propres prévisions de rendement du capital en 2019.

Bancaires en hausse

Les bancaires ont toutes fini en hausse, UBS et Julius Baer (+0,8% chacun) se disputant la primeur devant Credit Suisse (+0,3%). Goldman Sachs a relevé l'objectif de cours de la banque aux deux voiles et confirmé sa recommandation d'achat (buy). Avec le retour de la volatilité, l'environnement s'est amélioré pour les banques, relèvent les analystes du colosse américain.

LafargeHolcim (+0,8%) a annoncé mardi soir un investissement de quelque 200 millions de francs en Inde pour une nouvelle cimenterie de sa filiale Ambuja Cement qui aura une capacité de 3,1 millions de tonnes de clinker et desservira dès 2020 la région de New Delhi.

Clariant, Schindler (BP), Bâloise, Sonova et Dufry ont également progressé de 0,8%.

Au lendemain des bons chiffres des exportations horlogères en janvier, la Banque royale du Canada (RBC) a relevé l'objectif de cours de Swatch (+0,3%) et a confirmé "outperform". Depuis le début de l'année, le groupe biennois figure parmi les valeurs qui possèdent la meilleure dynamique au regard des estimations du consensus pour le chiffre d'affaires et le résultat d'exploitation. Il arrive toutefois derrière son concurrent genevois Richemont (+0,6%).

ABB dans le dernier wagon

Parmi les rares perdants figurent les trois poids lourds de l'indice. Alors que Roche et Nestlé se sont délestés de 0,2%, Novartis accuse un repli de 0,3%. En toute queue de peloton on retrouve Lonza (-0,4%), alors qu'ABB (-0,6%) ferme la marche.

Sur le marché élargi, Temenos (-1,2%) a confirmé une offre de rachat du britannique Fidessa et prévoit une augmentation de capital pour financer l'opération. L'entreprise fusionnée affichera un chiffre d'affaires annuel de 1,23 milliard de dollars et l'opération aura déjà un effet positif sur le bénéfice en 2018.

Basilea (-0,8%) a annoncé la nomination de David Veitch au poste de CEO en remplacement de Ronald Scott qui prendra sa retraite. Bank Linth (stable) a publié ses résultats annuels avec une solide hausse du bénéfice et prévoit une évolution stable cette année.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.