Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Swiss Market Index a terminé sur un léger recul de 0,07% à 9023,55 points mardi à la Bourse suisse (archives).

KEYSTONE/THOMAS DELLEY

(sda-ats)

Après deux séances de hausse sensible, la Bourse suisse a terminé sur une note légèrement négative mardi. Le SMI a fini juste dans le rouge, plombé notamment par le repli de Roche.

Le Swiss Market Index (SMI) a terminé sur un léger recul de 0,07% à 9023,55 points. Le Swiss Leader Index (SLI) a cédé 0,34% à 1424,91 points et le Swiss Performance Index (SPI) 0,16% à 10'272,33 points. Sur les trente valeurs vedettes, 23 ont reculé et sept ont progressé.

Le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) a légèrement ajusté à la baisse ses prévisions de croissance pour 2017 à +1,4%, contre +1,6% dans ses précédentes estimations. Les anticipations pour l'année prochaine ont été maintenues à +1,8%. Les économistes du consensus KOF ont quant à eux maintenu leur prévision de produit intérieur brut (PIB) à +1,5% cette année et à +1,7% la suivante.

A New York, Wall Street évoluait légèrement dans le rouge en début de séance au lendemain de nouveaux records. En l'absence d'indicateur majeur et "faute d'informations vraiment significatives du côté des entreprises", "les prix du pétrole peuvent être susceptibles de faire un peu bouger les choses", a relevé Patrick O'Hare de Briefing.

Les investisseurs surveillaient aussi des commentaires de responsables de la banque centrale américaine, qui a décidé la semaine dernière de relever ses taux directeurs pour la deuxième fois cette année et indiqué qu'elle prévoyait toujours une troisième hausse d'ici fin 2017.

Roche-Novartis: chemins opposés

Novartis (+0,8%) a fait une des meilleures performances du jour. Le groupe pharmaceutique bâlois a revendiqué des résultats positifs pour le traitement RTH258 contre la dégénérescence maculaire.

Son concurrent Roche (-0,9%) a souffert d'un abaissement de recommandation et d'objectif de cours par Exane BNP. La concurrence entre sociétés dans le domaine des anticorps s'est durcie et le développement de produits originaux devient de plus en plus difficile, a notamment commenté l'analyste.

Le troisième poids lourd Nestlé (+0,7%) a acquis une participation minoritaire, non spécifiée, dans le spécialiste américain des plats prêts à la consommation Freshly.

Parmi les autres gagnants on trouve Clariant (+0,5%). Le chimiste bâlois a été porté par un relèvement d'objectif de cours et de recommandation par Société Générale. Swiss Re (+1,0%, meilleure performance du jour) a profité d'une recommandation d'achat par Deutsche Bank. Swiss Life a gagné 0,6% et Zurich 0,2%.

LafargeHolcim coule

Dans le camp des perdants, on trouve notamment LafargeHolcim (-1,4%, lanterne rouge), ABB (-1,1%), Dufry (-1,2%) et Sika (-0,7%), ainsi que les bancaires Credit Suisse (-1,1%), Julius Baer (-0,7%) et UBS (-1,1%).

La volatile Aryzta (-0,2%) a terminé dans le rouge. Le boulanger industriel a nommé Keith Cooper au poste de directeur général par intérim des activités américaines.

Sur le marché élargi, Logitech (-1,5%) n'a pas réussi à conserver les gains de la matinée. DKSH (-3,4%) a souffert de plusieurs réductions de recommandations et de commentaires d'analystes plutôt négatifs.

Parmi les gagnants, Gurit (+3,7%) a bénéficié d'un relèvement de recommandation par la Banque cantonale de Zurich (ZKB). Idorsia (+3,8%) continue la forte progression amorcée depuis ses débuts vendredi à la Bourse suisse.

Aevis Victoria (+0,9%) se trouve dans un bras de fer avec le concurrent zurichois Hirslanden pour le rachat de la clinique biennoise des Tilleuls. Les deux groupes ont augmenté leur offre aux actionnaires de l'établissement privé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS