Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'action de Vifor a été particulièrement recherchée mardi (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

La Bourse suisse a bien rebondi mardi, dopée par des résultats trimestriels d'entreprises jusqu'ici prometteurs. Le SMI a terminé un peu en dessous de son plus haut du jour, à 8820,04 points (+1,07%).

Le marché a aussi été soutenu par la progression de Wall Street. A New York en effet, les indices gagnaient du terrain en début de séance, à la faveur de résultats d'entreprises stimulants et de signaux encourageants sur l'économie américaine, qui éclipsaient une petite montée des tensions commerciales entre Pékin et Washington.

A la Bourse suisse, les trente valeurs vedettes ont toutes terminé dans le vert. Vifor (+3,5%) a fait la meilleure performance du jour, suivi par Lonza et Aryzta (chacun +2,7%).

Sika (cotation suspendue à la demande de la société, en hausse de 1,2% au moment de la suspension) a publié des recettes en hausse au premier trimestre. L'assemblée générale du groupe a connu la même issue que les précédentes avec notamment la reconduction des administrateurs sortants, suite à la désormais traditionnelle limitation des droits de vote de la holding familiale SWH, qui souhaite vendre ses parts au français Saint-Gobain.

Roche (+0,02%) signe la moins bonne performance du jour. Le groupe bâlois a obtenu de l'Agence américaine du médicament (FDA) un statut de percée thérapeutique pour Hemlibra chez les patients atteints d'hémophilie A sans inhibiteurs de facteur de coagulation VIII.

Novartis (+1,6%) a lancé ce mardi l'offre de rachat sur l'américain Avexis pour 8,7 milliards de dollars (8,4 milliards de francs).

Swatch et Richemont recherchés

Exane BNP Paribas a abaissé la recommandation pour Nestlé (+0,9%) à "underperform" de "neutral" et raboté l'objectif de cours. L'analyste ne croit pas du tout à un retour du "modèle Nestlé" de croissance de quelque 5% à l'horizon 2020, tablant plutôt sur une croissance annuelle de 3%.

Dans le camp du luxe, La Banque royale du Canada a relevé l'objectif de cours de Swatch (+1,4%) et confirmé sa recommandation d'achat de la porteur (outperform). L'analyste a souligné le regain de confiance de la branche après les résultats trimestriels de LVMH ou Prada. Richemont (+2,0%) faisait encore mieux que son rival biennois.

Goldman Sachs a réduit l'objectif de cours de Swisscom (+0,2%) et confirmé "sell". L'analyste a pris en compte l'inattendue concurrence agressive de Salt sur le marché de la télévision et du réseau fixe. Il pense que cet acteur peut troubler durablement le jeu. Sur le marché élargi, Sunrise a gagné 2,1%.

Basilea (-2,4%) a signé un contrat de licence avec son homologue américain Arqule. L'accord porte sur l'anticancéreux de ce dernier, ARQ 087, pour l'ensemble du monde, à l'exception de la Chine, Hong Kong, Macao et Taïwan.

VAT (+0,4%) a profité au premier trimestre d'une demande à des niveaux historiquement hauts. Les entrées de commandes et les ventes du groupe saint-gallois affichent une progression d'un cinquième, avec une contribution positive de toutes les divisions.

Bonne journée pour Temenos

DKSH (+0,9%) a quant à lui signé un contrat de distribution avec l'américain Bruker AXS, spécialiste des solutions d'analyse et de diagnostic par rayons X. Le contrat s'étend à cinq pays d'Asie-Pacifique, incluant la Corée du Sud, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, Singapour et l'Indonésie.

Temenos (+2,3%) a décroché une commande du groupe bancaire espagnol Santander, qui a choisi la solution Wealthsuite pour soutenir la stratégie de croissance de sa banque numérique Openbank. Le montant du contrat n'a pas été révélé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS