Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a évolué en dents de scie vendredi (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

La Bourse suisse a fait le yoyo vendredi et a clôturé la semaine dans le vert. L'indice des valeurs vedettes SMI a légèrement progressé de 0,04% à 9237,13 points.

Après une ouverture nettement dans le vert, les indices ont perdu de l'élan en cours de matinée et le SMI, plombé par ses trois poids lourds, a viré au rouge peu avant la fin de la séance avant de terminer à la raclette juste au-dessus de l'équilibre.

A New York, Wall Street gagnait en revanche encore du terrain en début de séance, encouragée par des avancées dans la grande réforme de la fiscalité promise par Donald Trump. Le Sénat américain a donné jeudi de justesse son feu vert pour le lancement de cette dernière. Les 100 élus de la chambre haute ont adopté une résolution établissant les grandes lignes du budget 2018.

Cette réforme promise par Donald Trump prévoit notamment de réduire la fiscalité sur les entreprises.

Sur le plan économique, les reventes de logements aux Etats-Unis, qui étaient attendues en baisse en septembre, ont finalement légèrement augmenté, mettant fin à un trimestre de baisse continue. On en a recensé 5,39 millions, en hausse de 0,7%.

Perte sur la semaine

Le SMI a terminé en hausse marginale de 0,04% à 9237,13 points, avec un plus haut à 9279,08 et un plus bas à 9213,76. Sur la semaine, l'indice vedette de SIX a perdu 0,8% après avoir aligné cinq semaines de hausse d'affilée. Le SLI a fini vendredi en hausse de 0,45% à 1493,22 points et le SPI a gagné 0,06% à 10'554,08 points. Sur les trente valeurs vedettes, 20 ont avancé, neuf ont reculé et Novartis a fini stable.

Dans le trio de tête, Vifor (+2,8%) a devancé Credit Suisse (+2,3%) et Swiss Re (+1,7%). UBS a gagné 1,5% et Julius Bär 1,2%.

Swiss Re a indiqué qu'il s'attendait à une charge de sinistres de 3,6 milliards de dollars pour le troisième trimestre en raison des ouragans Harvey, Irma et Maria et des deux tremblements de terre au Mexique.

Zurich Insurance (+1,1%) a aussi eu les faveurs des investisseurs. La veille, l'assureur a publié ses estimations pour la charge des sinistres après la saison des ouragans (soit 700 millions de dollars avant impôts) et celles-ci se sont révélées être en dessous des attentes du marché, à en croire les analystes de la Banque cantonale de Zurich (ZKB).

Les deux autres assureurs Swiss Life et Bâloise ont gagné respectivement 1,0% et 1,4%.

Givaudan (+0,4%) a annoncé un investissement de 100 millions de francs pour la construction d'une nouvelle usine de production de fragrances en Chine. L'ouvrage sera mis en service d'ici 2020. C'est le plus gros investissement du groupe verniolan dans l'Empire du Milieu.

Roche, lanterne rouge

Dans le camp des poids lourds, Roche (-1,8%) a fini lanterne rouge. La veille, le bon de jouissance Roche avait déjà clôturé en repli de 2,3% dans la foulée de ses résultats trimestriels. Novartis, qui dévoilera ses partiels mardi prochain, a fini stable.

Nestlé a perdu 0,5%. Au lendemain des chiffres du géant de Vevey, Bryan Garnier a abaissé l'objectif de cours et a confirmé "neutral", alors que Baader Helvea a relevé l'objectif et confirmé "buy". Le premier anticipe notamment un repli de 40 à 60 points de base de la marge d'exploitation. Le second salue des données solides, mais prévoit une fin d'année relativement molle.

Sonova (-0,9%) a fait les frais d'un abaissement de recommandation à "hold", après "buy", par Vontobel. Le producteur d'implants et prothèses auditifs se laisse rattraper par la concurrence, considèrent les analystes. Le lancement de la nouvelle puce Sword est salué, mais les experts doutent que cette technologie à elle seule permette à la société de Stäfa de gagner des parts de marché. Le titre est par ailleurs jugé onéreux.

Dufry (-0,8%) complète le trio des principaux perdants.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS