Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La séance de la Bourse suisse a été dominée jeudi par les résultats de Roche, Actelion, ABB et Swatch (archives).

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

(sda-ats)

La Bourse suisse a terminé en terrain négatif mais proche de l'équilibre jeudi soir, après une matinée pourtant en légère hausse. La Banque centrale européenne (BCE) a décidé de laisser ses principaux taux directeurs inchangés.

Au final, l'indice Swiss Market Index (SMI) a perdu 0,18% à 8182,45 points. Le Swiss Leader Index (SLI) a reculé de 0,21% à 1210,47 points et le Swiss Performance Index (SPI) de 0,28% à 8860,14 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 19 ont terminé dans le rouge, dix dans le vert, tandis que Syngenta a fini à l'équilibre à la veille de la publication des résultats semestriels.

Malgré le statu quo, la BCE a déclaré être "prête" à agir et "en mesure" d'intervenir pour soutenir encore plus l'économie de la zone euro si nécessaire. Outre-Atlantique, Wall Street a ouvert sans direction.

Mario Draghi, président de la BCE, n'a livré aucune indication sur l'évolution de la politique monétaire de l'institut d'émission, mais s'est contenté de se réserver toutes les options, commentaient plusieurs observateurs.

Roche tire vers le bas

En Suisse, la séance a été dominée par les résultats de Roche, Actelion, ABB et Swatch. Le titre Galenica a dévissé après l'annonce d'une importante acquisition.

Le titre Galenica (-11,0%) a véritablement chuté après l'annonce du rachat de l'américain Relypsa pour 1,5 milliard de dollars (1,47 milliard de francs), dans l'idée de renforcer sa division Vifor. Plusieurs analystes estiment que le prix est trop élevé et que l'acquisition n'est stratégiquement pas pertinente.

Actelion (-2,2%) et Roche (-1,2%) n'ont pas brillé, le second entraînant l'indice vers le bas de tout son poids. Chez Roche, les résultats semestriels se sont inscrits au-dessus des prévisions des analystes. Mais certains d'entre eux craignent pour la dynamique du chiffre d'affaires au second semestre.

Swatch juste en vert

Actelion a marqué un plus haut historique en matinée, avant de repasser dans le rouge, vraisemblablement en raison de prises de bénéfices. Les résultats publiés se sont révélés supérieurs aux prévisions des analystes. La direction a relevé ses objectifs pour l'ensemble de l'année 2016.

ABB (+2,2%) a terminé en tête. Le groupe technologique a bouclé le deuxième trimestre sur un bénéfice net de 406 millions de dollars, en recul de 31% sur un an, mais est parvenu à améliorer sa marge opérationnelle de 100 points de base. Lafargeholcim (+2,1%) a signé une performance honorable. Le cimentier a décroché le feu vert pour la restructuration de ses filiales Ambuja et ACC.

Swatch (+0,2%) a fini juste au-dessus de l'équilibre. L'horloger avait mené le classement avec une nette avance pendant une bonne partie de la séance. Richemont (+0,4%) a fait à peine mieux.

Commandes de Rieter saluées

Sur le marché élargi, Leonteq (+6,9%) et Temenos (+4,7%) se sont fortement appréciés. Leonteq a livré des résultats semestriels meilleurs qu'attendus. La Banque cantonale de Zurich a relevé sa recommandation à "pondérer au marché".

Chez Temenos, les recettes de licences au deuxième trimestre ont dépassé les prévisions.

Chez Rieter (+2,5%), les investisseurs ont salué des nouvelles commandes meilleures qu'attendu. Enfin Wisekey (+17,6%) a poursuivi sur son élan de la veille sans nouvelle particulière.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS