Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a clôturé en légère baisse mardi (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

La Bourse suisse a terminé sur une note juste négative mardi. Le SMI, qui avait réussi à repasser un temps la barre des 9000 points, a fini un peu en dessous.

Le SMI a terminé en baisse de 0,07% à 8994,22 points, avec un plus bas à 8963,91 et un plus haut à 9016,29. Le SLI a cédé 0,08% à 1488,51 points et le SPI 0,08% à 10'717,81 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 18 ont reculé et 12 avancé.

Le trio des plus grands perdants se compose d'Aryzta (-2,0%), Dufry (-2,0% ou 2,95 francs) et Clariant (-1,6%). Dufry était traité hors dividende de 3,75 francs.

Novartis (-0,3%) a annoncé le bouclement de la reprise d'Avexis pour près de 9 milliards de dollars. Le géant pharmaceutique a également annoncé le lancement d'une centième étude sur son médicament Cosentyx. Roche a gagné 0,4%, alors que le 3e poids lourd Nestlé a perdu 0,4%.

Sika (-1,0%) a aussi perdu de l'altitude après deux séances fastes. Le chimiste du bâtiment a clôturé l'émission d'un emprunt convertible de 1,65 milliard de francs, au lieu du 1,5 milliard prévu initialement, dans le but de racheter des actions propres détenues par le français Saint-Gobain. Cette opération s'inscrit dans le sillage de l'accord trouvé vendredi dernier entre le groupe zougois et les héritiers de la famille fondatrice.

Première pour Polyphor

Dans le camp des gagnants, le podium se compose de Swatch (+1,0%), Partners Group (+0,9%) et Lafargeholcim (+0,8%).

Les bancaires Credit Suisse (+0,4%), UBS (+0,1%) ont gagné un peu de terrain et Julius Bär a perdu 0,03%.

Sur le marché élargi, le spécialiste de la logistique Ceva (+0,4%) a annoncé une solide progression de ses revenus au premier trimestre. L'entreprise souhaite mobiliser le produit de son introduction en bourse pour réduire son endettement.

Dormakaba (-1,2%) a racheté le péruvien Klaus Group, dont le chiffre d'affaires annuel avoisine les 12 millions de dollars.

De son côté, Implenia (+0,2%) a remporté une commande de 83 millions d'euros en Allemagne, alors que le spécialiste de l'énergie solaire, Meyer Burger (-0,5%), a décroché un contrat de 17,5 millions de francs auprès de clients existants.

Le titre de la biotech bâloise Polyphor a bouclé à 38,20 francs sa première journée à SIX. Le prix d'émission avait été fixé à 38,00 francs par action.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS