Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

TéléMorgins-Champoussin a souffert du franc fort et de quatre hivers verts notamment (image symbolique).

KEYSTONE/OLIVIER MAIRE

(sda-ats)

Au bord de la faillite, les remontées mécaniques de TéléMorgins-Champoussin, sur le domaine des Portes du Soleil, sont à l'arrêt durant l'été et ont jusqu'à fin juillet pour réunir 1,8 million de francs. La moitié des fonds ont pour l'instant été trouvés.

Si l'entreprise valaisanne parvient à récolter l'ensemble de la somme, il s'agira de créer une société d'investissement, majoritairement en mains publiques (communes et canton), et une société d'exploitation, Portes-du-Soleil suisses SA, composées à terme de toutes les remontées mécaniques des Portes du Soleil, a-t-elle fait savoir sur son site internet vendredi. Ce rapprochement doit contribuer à son sauvetage.

A la mi-mai, le conseil d'administration a lancé une recherche de fonds afin de pouvoir ouvrir les installations l'hiver prochain et rendre l'exploitation du domaine viable durant les années à venir. Il avait d'abord fixé un délai à fin juin, avant de le prolonger au 31 juillet. "Actuellement, plus de 900'000 francs ont déjà été trouvés", indiquait la société valaisanne sur son site à la mi-juin.

Saisons catastrophiques

Quatre "Noëls verts" consécutifs - causant une perte de plus de 4,5 millions -, le franc fort, des canons à neige pas assez performants et une forte concurrence avec les stations françaises ont mené à ces difficultés financières, détaille Télémorgins-Champoussin. Le domaine skiable est sis à moins de 2000 mètres d'altitude.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS