Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le sous-sol de l'ancienne décharge pour déchets spéciaux de Kölliken (AG) est contaminé jusqu'à une profondeur de cinq mètres. Environ 20% de la surface de la décharge est touchée.

La contamination est descendue plus bas que le mètre prévu par les experts, a indiqué lundi Benjamin Müller, patron du consortium SMDK chargé de l'assainissement de la décharge, sur les ondes de la radio alémanique SRF.

Il n'est actuellement pas possible de vérifier si le sous-sol est aussi contaminé encore plus bas. Pour des questions de statique, il n'est pas possible actuellement de creuser plus bas. De nouveaux sondages sont prévus en février 2016.

Plus de 600'000 tonnes de déchets

La décharge de Kölliken est vide depuis le mois de juin. Plus de 600'000 tonnes de déchets ont été éliminés, soit 25'000 tonnes de plus que prévu. Les travaux ont débuté en 2007. Les coûts de l'assainissement se sont élevés jusqu'à présent à 900 millions de francs. Le devis initial était de 445 millions de francs.

Les coûts sont essentiellement à la charge des contribuables des cantons d'Argovie et de Zurich. Ils payent chacun 41,6% de la facture. La chimie bâloise et la ville de Zurich payent chacune 8,3% des frais. La participation de la Confédération s'élève à 215 millions de francs.

La décharge a été ouverte en 1978. Contre l'avis du gouvernement argovien de l'époque, elle a été fermée en 1985 par les autorités de Kölliken à la suite de protestations des habitants et en raison d'importants problèmes environnementaux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS