Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le superordinateur "Piz Daint" a été officiellement mis à disposition de la recherche en mars 2014 au Centre suisse de calcul scientifique à Lugano (archives).

KEYSTONE/KARL MATHIS

(sda-ats)

Le superordinateur suisse "Piz Daint" à Lugano pointe au troisième rang du classement TOP500 des ordinateurs les plus performants, derrières deux systèmes chinois. Cette liste a été publiée dans le cadre de l'International Supercomputing Conference à Francfort (D).

"Piz Daint" était déjà depuis fin 2013 le superordinateur le plus rapide d'Europe. A la fin de l'année dernière, sa puissance de calcul a été plus que triplée, atteignant désormais 19,6 pétaFLOPS, a indiqué lundi l'Ecole polytechnique fédéral de Zurich (EPFZ) dans un communiqué. Sa puissance théorique atteint même 25,3 pétaFLOPS.

A la première place de ce hit-parade se trouve le superordinateur chinois "Sunway TaihuLight", au Supercomputer Center de Wuxi, avec 93 pétaFLOPS. La deuxième est occupée par "Tianhe-2" (Voie lactée), à Canton, d'une puissance de 33,9 pétaFLOPS. Pour la première fois depuis 1996, les Etats-Unis ne figurent pas sur le podium.

Les supercalculateurs jouent un rôle croissant dans la recherche. Début juin, des scientifiques de l'Université de Zurich ont ainsi annoncé avoir réalisé grâce à "Piz Daint" la simulation la plus élaborée du cosmos à ce jour, créant en 80 heures 25 milliards de galaxies à partir de deux mille milliards de particules virtuelles.

"Piz Daint", qui tire son nom d'une des plus hautes montagnes du Val Müstair (GR), a été inauguré début 2014 au Centre suisse de calcul scientifique (CSCS) à Lugano.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS