Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a alourdi à 18 mois la suspension infligée à la Norvégienne Therese Johaug pour violation des règles antidopage.

La septuple championne du monde se retrouve privée des JO 2018 de PyeongChang.

En février dernier, l'instance arbitrale du sport norvégien avait prononcé une suspension de 13 mois à l'encontre de la fondeuse de 29 ans, contrôlée positive à un stéroïde qu'elle impute à un baume pour les lèvres. Mais la Fédération internationale de ski (FIS) avait fait appel de cette décision, jugée trop clémente.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS