Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rejeté l'appel du Comité olympique russe (ROC) et des 68 athlètes qui demandaient à participer aux Jeux olympiques de Rio.

Ils avaient été suspendus par la Fédération internationale (IAAF).

"Le jury du TAS a confirmé la validité de la décision de l'IAAF selon laquelle des athlètes dont la fédération nationale est suspendue sont inéligibles pour les compétitions tenues sous l'égide de l'IAAF", a déclaré le TAS pour motiver sa décision.

De son côté, Sebastian Coe, président la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), a "remercié" le TAS pour son "soutien" face au dopage, après le rejet de l'appel des athlètes russes suspendus pour les Jeux de Rio.

"Si nous apprécions que nos règles et notre pouvoir à appliquer nos règlements aient été ainsi soutenus, ce n'est pas un jour pour des déclarations triomphantes", a insisté le double champion olympique du 1500 m, dans un communiqué où l'IAAF estime que le jugement du TAS a créé les conditions de "compétitions à armes égales" entre les athlètes.

La décision du TAS de rejeter l'appel des 68 athlètes russes demandant à participer aux JO de Rio est "politique" et "sans fondement juridique", a dénoncé le ministre russe des Sports Vitali Moutko.

"Je ne peux qu'exprimer ma déception. Nous allons réfléchir aux prochaines étapes. A mon avis, c'est une décision subjective, assez politisée et sans fondement juridique", a-t-il déclaré à l'agence de presse russe TASS.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS