Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le TAS rejette la demande de suspension de la sanction de Rossi

Le Tribunal arbitral du sport (TAS), qui siège à Lausanne, a rejeté jeudi la doléance de l'Italien Valentino Rossi. Le champion du monde motoGP avait demandé la suspension de sa sanction.

"Le Tribunal Arbitral du Sport a rejeté la requête de Valentino Rossi de surseoir à l'exécution de la décision rendue par les commissaires de la FIM le 25 octobre 2015" d'une pénalité de 3 points après un incident avec Marc Marquez au Grand Prix de Malaisie, indique un communiqué publié jeudi.

Etant donné que Valentino Rossi avait déjà eu 1 point de pénalité lors d'un autre incident plus tôt dans l'année, cette décision porte son total de points de pénalité à 4, ajoute le TAS.

Sur la base des règlements de la FIM (Fédération internationale de motocylisme), un pilote ayant 4 points de pénalité doit s'élancer depuis la dernière position de la grille de départ lors du Grand Prix suivant.

Dernière place sur la grille

En conséquence, Valentino Rossi s'élancera depuis la dernière position de la grille de départ lors du prochain (et dernier) Grand Prix de la saison, se déroulant à Valence (Espagne) du 6 au 8 novembre 2015.

Le champion du monde motocycliste italien Valentino Rossi avait introduit jeudi dernier un recours auprès du TAS afin d'obtenir l'annulation ou la réduction de la sanction prise à son encontre à l'issue du Grand Prix de Malaisie.

Après une manoeuvre considérée comme dangereuse vis-à-vis de l'Espagnol Marc Marquez, qui a chuté lors de l'accrochage entre les deux pilotes au 7e tour du Grand Prix, la direction de course avait infligé 3 points de pénalité sur la licence de pilote de Rossi.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.