Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La rémunération des avoirs du deuxième pilier va stagner l'an prochain. Le Conseil fédéral a décidé de maintenir le taux d'intérêt minimal à 1,5% en 2013. Le rendement demeurera donc sous la barre des 2% pour la deuxième année consécutive, un plancher historique.

Comme d'habitude, le gouvernement a suivi la recommandation de la Commission fédérale de la prévoyance professionnelle (commission LPP) pour fixer le taux. Au nom de l'instabilité économique, celle-ci avait prôné le statu quo à une nette majorité.

Au sein de l'instance de conseil gouvernementale, les avis divergeaient entre des taux de 1% - prônés par les assureurs - et de 2% à 2,5%, requis par les représentants des travailleurs.

Fixer a posteriori

Le Conseil fédéral a lui aussi préféré la prudence au nom du "niveau exceptionnellement bas des taux d'intérêt et de l'ampleur des incertitudes qui pèsent sur la situation économique". Il envisage de changer à l'avenir le mode de fixation du taux minimal.

Une possibilité serait de fixer cet indicateur à la fin de l'année. Par exemple, on pourrait déterminer à fin décembre 2014 à combien se monte le rendement pour 2014. Cette solution permettrait de connaître l'évolution des marchés financiers.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS