Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le taux de chômage en Suisse a reculé à 3,8% en mai, contre encore 4% un mois plus tôt. Le nombre de chômeuses et de chômeurs inscrits auprès des Offices régionaux de placement a diminué de 7496 à 151'074 personnes à la fin du mois, a indiqué le SECO.
Comparé au mois de mai 2009, les chômeurs inscrits auprès des ORP sont encore 15'946 de plus, et le taux de chômage est supérieur de 0,4 point de pourcentage, selon les données du SECO.
Genève reste la lanterne rouge du marché de l'emploi avec un taux de chômage de 7,1% (-0,1 point sur un mois) en mai, derrière Neuchâtel où il a baissé à 6,1% (-0,4). Le taux de chômage pour le mois sous revue est ressorti à 5,5% (-0,2 point) dans le canton de Vaud, à 5,3% (-0,3) dans le Jura, à 4,1% (-0,4) en Valais et à 3,1% (-0,2) à Fribourg, seul canton romand en dessous de la moyenne nationale.
Quant au chômage des jeunes entre 15 et 24 ans, il a baissé de 9% sur un mois, à 22'518. Le taux de chômage dans cette classe d'âge est ressorti à 4,1%.
Quant aux entreprises en Suisse, elles ne sont pas encore prêtes à renflouer leurs effectifs, selon le baromètre de l'emploi de Manpower.
81% des 750 firmes interrogées n'envisagent aucun changement, a indiqué le spécialiste des ressources humaines. Seulement 7% prévoient d'engager du personnel, et 10% s'attendent même à devoir réduire leurs équipes.
Enfin, les Offices régionaux de placement (ORP) ont su faire face à la crise l'an passé. Ils sont parvenus à limiter la hausse attendue des arrivées en fin de droits et du chômage de longue durée. La durée moyenne de recherche d'un emploi a reculé de six jours à 145 jours.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS