Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Le taux de chômage restera élevé en 2010, à 6,5%, soit plus de 210 millions de chômeurs officiels dans le monde, a affirmé le BIT. L'organisation évoque le spectre d'une reprise sans création d'emplois dans un grand nombre de pays.
Dans un rapport publié à la veille de l'ouverture de la 99e conférence internationale du travail, le directeur général du Bureau international du travail (BIT) Juan Somavia exprime son inquiétude. "Nous sommes de plus en plus préoccupés: la progression de l'emploi pourrait être compromise du fait d'une rechute dangereuse de la crise financière", a affirmé le responsable du BIT.
L'instabilité croissante qui prévaut sur les marchés financiers et la crise de la dette en Europe pourraient remettre en cause les efforts mondiaux pour la reprise de l'emploi. Si la production redémarre, le chômage continue d'augmenter dans de nombreux pays, a noté le rapport.
L'organisation conclut que le chômage ne devrait pas baisser cette année dans le monde et se maintenir à un niveau élevé, soit 6,5%. Outre les 210 millions de chômeurs officiels, la proportion de travailleurs occupant un emploi vulnérable dans le monde est estimée entre 49,5% et 52,8% de la main d'oeuvre.
La présidente de la Confédération ouvrira mercredi aux côtés de Juan Somavia la conférence internationale du travail, qui réunira quelque 4000 délégués, dont 150 ministres et vice-ministres jusqu'au 18 juin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS