Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse comptait au 1er juin 2012 38'920 logements vacants, soit 0,94% du parc disponible, un taux identique à celui de l'an passé. L'augmentation de quelque 500 unités libres représente une hausse modeste d'un peu plus de 1%. L'ASLOCA réclame des mesures rapides pour contrer la "pénurie".

Le nombre de logements disponibles a augmenté dans 17 cantons, a indiqué jeudi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Soleure fait état du taux de logements vacants le plus élevé (1,98%). À l'autre bout du tableau, on trouve Genève avec le taux le plus bas (0,33%).

Même s'il reste difficile de trouver un logement en Suisse, la situation s'est améliorée dans 15 cantons, où le taux de logements vacants continue à progresser. Nidwald affiche la hausse la plus marquée (de 1 à 1,57%), et Appenzell Rhodes-Extérieures le recul le plus important (de 1,99 à 1,67%). Le taux est resté stable à Fribourg et à Bâle-Campagne.

Parmi les grandes régions, celles de Zurich et de l'espace Mittelland affichent une baisse du nombre de logements vacants et du taux de logements vacants. Zurich compte ainsi 529 logements de moins que l'an passé et l'espace Mittelland 381. Dans les autres grandes régions, ces valeurs ont progressé.

Genève, lanterne rouge

A l'échelle cantonale, après Genève, on trouve en deuxième et troisième positions Bâle-Campagne et Bâle-Ville (avec un taux de vacance respectivement de 0,44 et 0,46%). Viennent ensuite Zoug (0,48%), et à égalité Zurich et Vaud (0,56%).

En Suisse romande, tous les cantons, à l'exception de Neuchâtel qui est resté stable, affichent une hausse du taux de logements vacants. Même Genève, lanterne rouge de ces statistiques, progresse de 0,25 à 0,33%.

Des efforts

Quant à la taille des habitations inoccupées, l'offre de logements de trois et quatre pièces est dominante. L'OFS dénombre une baisse pour les unités d'une pièce (-0,9%), mais une hausse marquée pour les appartements d'au moins 6 pièces (+15,9%).

L'Association suisse des locataires (ASLOCA) a réagi aux chiffres de l'OFS en déplorant la persistance du faible taux de vacance. Elle attend des efforts beaucoup plus conséquents de la part du secteur public et de la Confédération "pour remédier à la précarité de l'offre en favorisant la construction de logements d'utilité publique".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS