Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Athènes - Une tranche des travaux de restauration de l'Acropole d'Athènes engagés en 2001 a pris fin avec le relèvement du petit temple d'Athéna Niké. Les échafaudages qui le corsetaient ont été enlevés, a indiqué vendredi la responsable, Maria Ioannidou.
"L'entrée de l'Acropole est libre de tout échafaudage, un tel spectacle remonte à la fin des années 70", lors de l'engagement du gigantesque chantier de sauvetage. "Il faut en profiter", a commenté Mme Ioannidou, directrice du service de restauration de l'Acropole.
Surplombant les Propylées, ce petit bâtiment ionique était le dernier du site encore en travaux dans le cadre d'une intervention lancée en 2001, pour 42,6 millions d'euros. Sa restauration, incluant un démontage intégral, avait été retardée par l'ampleur des dégradations infligées à ses marbres par le passage du temps et les restaurations menées au XIXe siècle.
Les travaux sur les Propylées et le Parthénon menés parallèlement avaient eux été achevés en décembre et mai. L'Acropole a acquis sa physionomie actuelle au Ve siècle avant JC, l'âge d'or de la démocratie athénienne, sous l'impulsion du grand dirigeant Périclès.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS