Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Depuis le début de l'année, le Texas a mis à mort huit condamnés (archives).

KEYSTONE/AP/PAT SULLIVAN

(sda-ats)

L'Etat américain du Texas a exécuté mardi un meurtrier âgé de 34 ans, malgré un ultime appel à la clémence du fils de l'homme qu'il a tué. Le prisonnier a été déclaré mort le 17 juillet 2018 à 18h38 heure locale, a indiqué le département de la Justice pénale du Texas.

Le fils de la victime, avait mené une campagne ces dernières semaines pour demander au gouverneur du Texas d'épargner le prisonnier, père de trois enfants. "Il a tué mon père, on va le tuer: l'addition de deux maux ne fera pas un bien", avait-t-il déclaré aux médias.

Selon la chaîne CNN, celui-ci avait rendu visite lundi à au détenu, décrivant une rencontre émouvante pour les deux hommes. Les derniers mots du condamné furent d'ailleurs adressé à la famille de la victime.

Un jour de novembre 2004, sous l'emprise de l'alcool et de stupéfiants, il avait abattu le gérant d'une supérette de San Antonio. Il avait également été accusé d'une agression sexuelle sur une femme ce même jour.

L'homme qui était membre d'un gang violent, a assuré qu'il n'avait pas l'intention d'ôter la vie au commerçant quinquagénaire. La scène avait été filmée par une caméra de surveillance.

Une de ses filles avait de son côté supplié les autorités texanes de ne pas exécuter son père. Mais la commission des grâces et libérations conditionnelles de l'Etat avait écarté toute mesure de clémence en sa faveur.

Le Texas est l'Etat qui exécute le plus aux Etats-Unis: il s'agit du huitième condamné à être mis à mort depuis le début de l'année.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS