Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une vue de l'hôtel Montreux-Palace, à Montreux (VD), alors que l'établissement de luxe passe dans le giron du géant français de l'hôtellerie AccorHotels, lequel a finalisé le rachat du groupe canadien FRHI, propriétaire des marques Fairmont, Raffles et Swissôtel (archives).

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

Les investisseurs saluaient mercredi la décision d'AccorHotels de céder son pôle immobilier HotelInvest. Mercredi à la Bourse de Paris, le titre du géant hôtelier français, qui a repris le canadien FRHI, propriétaire du Montreux Palace, entre autres, s'envolait.

Après un peu plus d'une heure de négoce à la Bourse de Paris, l'action AccorHotels bondissait de 4,55% par rapport à la clôture de la veille à 39,32 euros, dans un marché quasiment à l'équilibre (-0,01%). Mardi, le premier opérateur hôtelier européen a fait part de son projet de filialiser sa division immobilière, HotelInvest, et d'en céder la majorité à des investisseurs tiers.

L'annonce du projet est intervenue après la tenue d'une assemblée générale extraordinaire du groupe, qui a validé le rachat de FRHI, pour un montant de 2,7 milliards de dollars (2,4 milliards de francs). Le groupe canadien possède les marques Fairmont, Raffles et Swissôtel.

Parmi les trois marques de FRHI, Fairmont et Swissôtel sont présentes en Suisse. La première possède l'établissement montreusien Fairmont Montreux Palace et la seconde les hôtels Swissôtel Plaza, à Bâle et Swissôtel Zurich, à Oerlikon, en banlieue zurichoise.

Ancienne filiale de Swissair

La chaîne Raffles, dont l'origine remonte à un hôtel de luxe de Singapour portant le nom du fondateur de la cité-Etat asiatique, le Britannique Stamford Raffles, est elle active en Asie, essentiellement. Celle-ci avait acquis Swissôtel au printemps 2001 à Swissair Group, alors en pleine déroute, pour 410 millions de francs.

Raffles était entrée en juillet 2005 dans le giron de Colony Capital, qui avait alors déboursé 1,3 milliard de francs pour en prendre le contrôle. Un an plus tard, la chaîne singapourienne devenait la propriété de Fairmont Raffles Hotels International, renommée ensuite FRHI Hotels & Resorts, une entreprise commune du groupe saoudien Kingdom Holdings et Colony Capital.

Selon le directeur général d'AccorHotels, Sébastien Bazin, la filialisation d'HotelInvest doit permettre d'en accélérer la croissance, sans perte de contrôle. La restructuration du portefeuille d'HotelInvest "a permis d'accroître la rentabilité et la valeur des actifs du groupe, passée de moins de 5 milliards d'euros en 2012 à plus de 7 milliards d'euros aujourd'hui", a ajouté M. Bazin.

Investisseur et opérateur hôtelier, AccorHotels est constitué des au divisions HotelInvest et HotelServices. La première, qui regroupe les activités d'opérateur hôtelier et franchiseur, gère 4056 établissements hôteliers dans le monde, dont les 1190 hôtels detenus par HotelInvest.

Groupe bientôt quinquagénaire

Affichant un chiffre d'affaires de 5,5 milliards d'euros, AccorHotels emploie quelque 240'000 salariés, dont plus de 1000 en Suisse. Le groupe français, dont les origines remontent à la fondation en 1967 de la Société d'investissement et d'exploitation hôteliers (SIEH) et l'ouverture du premier hôtel Novotel, exploite un portefeuille de 20 marques.

Outre les chaînes de luxe et de haut de gamme, Fairmont, Raffles, Swissôtel, AccorHotels possède dans ce segment les enseignes Sofitel, Onefinestay, Pullman et Grand Mercure, notamment. Le groupe possède encore les marques de milieu de gamme Mercure et Adagio ainsi que hotelf1 et Ibis pour ses offres les plus économiques.

En Suisse, AccorHotels propose plus de 6000 chambres dans 54 hôtels, en plus des trois établissements repris à FRHI et leurs 821 chambres.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS