Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pascal Ruchet (2e depuis la droite) a reçu son titre de "Mister Boutefas" des mains du conseiller d'Etat Pascal Broulis, en présence de Josef Zisyadis, president de Slow Food.

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

La 4e Nuit du Boutefas a couronné Pascal Ruchet, boucher à Leysin (VD). L'artisan a été désigné par les 180 participants invités par le convivium Slow Food Vaud.

C'est le conseiller d'Etat vaudois Pascal Broulis qui a décerné le titre de "Mister Boutefas 2018" à l'issue de la dégustation organisée dans la nuit de vendredi à samedi au restaurant de l'Abbaye de Montherond, sur les hauts de Lausanne.

Le boucher leysenoud a été désigné parmi les cinq finalistes invités à participer à l'issue des sélections, indique Slow Food Vaud. Le convivium a fait du boutefas son produit emblématique "dans la défense de la biodiversité culinaire". L'association milite en faveur de la reconnaissance de cette spécialité comme AOP.

Produit essentiellement dans le canton de Vaud et les régions fribourgeoises limitrophes, le boutefas s'apparente au saucisson vaudois. A la différence de celui-ci, il est conditionné dans une cavité de l'intestin du porc, le caecum. Il est donc fermé à une seule extrémité par une ficelle ou un rivet. Alors qu'un saucisson pèse une livre en moyenne, le poids du boutefas varie entre 600 grammes et 3 kilos.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS