Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les appareils électriques ont moins trouvé preneurs en Suisse au cours des six premiers mois de l'année. Leur vente est en baisse d'1,1% sur un an. Le tourisme d'achat est pointé du doigt.

Alors que la population augmente, ce recul soulève des questions, a indiqué jeudi l'association suisse des fabricants et des fournisseurs d'appareils électrodomestiques (FEA) dans un communiqué.

Le climat de consommation peine à expliquer ce repli, d'autant plus qu'en raison du franc fort le pouvoir d'achat a augmenté.

Différence de taille

Autre élément d'explication: le tourisme d'achat. La différence au niveau des affaires entre les grandes et les plus petites machines accrédite cette hypothèse. Plus commodes, les appareils de taille modeste sont en effet plus adaptés à l'importation.

Les ventes des modèles de dimension réduite ont diminué de 2% sur sol helvétique alors que celles des plus grands dispositifs ont progressé de près de 2%.

Dans le détail, les ventes des ventilateurs et des produits d'hygiène classés dans la catégorie des petits appareils ont chuté de respectivement 28 et 33%. Les ventes de machines à pain ont par contre quintuplé par rapport à la même période de l'année passée. Et les sorbetières ont vu leurs affaires plus que doubler.

Au niveau des appareils de taille plus importante, les différences sont moins flagrantes. Les fours à vapeur (+6%) enregistrent la plus forte progression. Suivent les machines à laver le linge et les séchoirs avec une hausse de 5%. Les fours encastrables et les réfrigérateurs sont les seuls en baisse avec respectivement -1% et -3%.

ATS