Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rio de Janeiro - La prise de 35 otages, samedi, par des malfaiteurs fortement armés dans un hôtel d'un quartier chic de Rio met des bâtons dans les roues aux producteurs de "Twilight 4 Breaking Dawn". Le dernier opus de la saga vampire devait être tourné dans la métropole brésilienne.
"Le secrétariat de l'Etat de Rio de Janeiro négocie avec la compagnie de production américaine Summit Entertainment" pour tenter de les convaincre de tourner le film comme prévu, a expliqué la porte-parole de Riofilme, une entreprise d'aide au développement de l'industrie audiovisuelle locale.
Le tournage à Rio de ce film basé sur les romans à succès de l'américaine Stephenie Meyer, "prévoyait un million de dollars" (790'000 euros) d'investissements, a indiqué mardi le chroniqueur du quotidien "O Globo" Ancelmo Gois, déplorant les "préjudices" portés à l'économie et au tourisme par cette "guerre à Rio".
Problème endémiqueLa prise d'otages de samedi, qui a semé la panique avec des fusillades entre policiers et trafiquants de drogue dans le quartier chic de Sao Conrado, près de la favela de la Rocinha, s'est soldée par un mort, six blessés par balles et neuf arrestations.
La violence urbaine est un problème endémique dans l'Etat de Rio, en particulier dans les favelas, ces quartiers déshérités où vivent plusieurs millions de personnes. Les autorités de Rio s'efforcent de redorer l'image de la ville qui abritera en 2014 plusieurs matchs du Mondial de foot et en 2016 les Jeux Olympiques.
Un programme de "pacification des favelas" a été mis en place par les autorités locales pour améliorer la sécurité d'ici à 2014.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS