Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York - Le Trésor américain a annoncé avoir engrangé 6,2 milliards de dollars (7,2 milliards de francs) grâce à la vente d'environ 20% de sa participation dans Citigroup. La banque américaine a de son côté écopé d'une amende de 1,5 million de dollars pour manquement à son devoir de surveillance.
Le Trésor a cédé 1,5 milliard d'actions de Citigroup conformément à son plan annoncé le 26 avril. Le produit brut de cette vente s'élève à environ 6,2 milliards de dollars, ce qui correspond à un prix de vente moyen de 4,13 dollars par action. Les Trésor les avait acquises à un prix unitaire de 3,25 dollars. L'action Citigroup a clôturé mercredi à 3,86 dollars à la Bourse de New York.
L'Etat fédéral américain tire sa participation dans Citigroup de son action entreprise pour sauver cette banque, renflouée par le Trésor à hauteur de 45 milliards de dollars entre octobre 2008 et janvier 2009. Citigroup a remboursé à l'Etat 20 milliards en décembre et le Trésor prévoit de récupérer sa mise en vendant le reste de sa participation.
De son côté, la Finra, l'une des agences américaines de régulation des marchés financiers, a annoncé qu'elle infligeait à Citigroup une amende de 1,5 million de dollars. La banque américaine aurait manqué à son devoir de surveillance envers un client.
Citigroup a reconnu qu'entre septembre 2004 et octobre 2006, l'un de ses courtiers, Mark Singer, et deux de ses clients avaient été impliqués dans un système visant à détourner plus de 60 milliards de dollars de fonds appartenant à des cimetières.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS