Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le traditionnel marché aux oignons a déployé ses fastes

Produit phare de ce grand marché, les tresses d'oignons de toutes les variétés, tailles et formes.

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

(sda-ats)

Comme chaque année, des milliers de visiteurs se sont rendus dès les aurores au "Zibelemärit", le traditionnel marché aux oignons de la capitale fédérale. Des dizaines de milliers de personnes ont pris part à la manifestation.

Après les autochtones, qui ont profité de flâner avant la cohue, plus d'une centaine de cars transportant des visiteurs de Suisse et de l'étranger se sont pressées dans la capitale.

Près de 48 tonnes d'oignons et d'ail ont été proposées sur les étals, un chiffre inférieur à la moyenne des années précédentes. L'an passé, 57 tonnes d'oignons avaient été présentées. Le record remonte à 2014 avec 60 tonnes.

Sur les 600 stands autorisés par la police de la ville de Berne, environ 200 vendaient des oignons ou des légumes. Les autres proposaient notamment des sucreries, du vin chaud, des habits ou de la poterie.

Vieille tradition

La foire se déroule chaque 4e lundi du mois de novembre. Le début officiel du marché est fixé à 06h00. Il se termine à 16h00 par une bataille de confettis.

Les origines du Zibelemärit remontent au milieu du 19e siècle: les femmes de paysans du Seeland apparaissaient alors avec des oignons après la foire de la Saint-Martin à Berne. Elles étaient appréciées pour leurs belles tresses d'oignons et leur attitude enjouée. Depuis 2011, ce marché est inscrit sur la liste des traditions vivantes de Suisse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.