Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les pelles araignée sont à l'oeuvre au chemin de Chandieu à Lausanne après le double glissement de terrain.

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Le trafic CFF Lausanne-Vevey ne sera entièrement rétabli que lundi matin. Le glissement de terrain au bout du chemin de Chandieu à Lausanne s'est révélé plus compliqué que prévu. La zone est "gorgée d'eau", a reconnu jeudi le chef de chantier, Olivier Saugy.

Les derniers tests de stabilité du talus seront menés dimanche soir. "Si tout va bien", la circulation des trains est prévue dès lundi matin, avec une vitesse réduite pour la voie côté lac, précise l'ingénieur civil.

Deuxième éboulement

Planifiée à vendredi, la normalisation du trafic a dû être reportée à cause d'un terrain complètement "mou". A tel point qu'un deuxième glissement s'est produit mardi après le premier survenu dimanche soir. "C'est gorgé d'eau, on va devoir déverser du ballast" pour renforcer la zone.

Pour l'heure, deux pelles araignée s'activent, l'une véritablement enfoncée dans la boue. Le travail est minutieux car un immeuble est aux premières loges, en bas de la pente. Dimanche soir, de la terre est même entrée par la fenêtre d'une cuisine. Entre 15 à 20 personnes sont mobilisées sur le chantier.

Travaux d'urgence

En dépit du terrain "très mou" et des accès difficiles, Olivier Saugy reste confiant. "La voie, inspectée régulièrement, n'a pas bougé". Avec le ballast, le béton qui sera injecté, les travaux d'urgence devisés à 300'000-400'000 francs devraient être achevés à temps.

L'origine de l'eau qui a liquéfié le sol est encore à déterminer. Mais de l'eau, il y en a partout avec le lit de la Vuachère à quelques dizaines de mètres.

Pour Olivier Saugy, une des explications de l'état du talus réside sans doute dans la présence de déblais de mollasse. Mis à l'époque de la construction de la ligne, ils se sont "désagrégés" au fil du temps.

Inspections en cours

Après les travaux d'urgence viendront donc des inspections méthodiques des lieux. Les géologues sont déjà en train d'examiner de près la stabilité de cet axe. Tous les remblais seront sondés, assure l'ingénieur.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS