Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le tireur de Las Vegas a réservé plusieurs chambres en août au Blackstone Hotel, lors d'un festival de musique.

KEYSTONE/AP/CHARLES REX ARBOGAST

(sda-ats)

Les enquêteurs américains restaient perplexes jeudi quant aux motivations du tireur de Las Vegas, auteur de la tuerie la plus meurtrière de l'histoire moderne des Etats-Unis. Mais plusieurs informations ont émergé, suggérant des attaques projetées à Chicago et Boston.

Un homme répondant au même nom que le sien a réservé plusieurs chambres en août dans un hôtel de Chicago surplombant le festival de musique Lollapalooza, a confirmé une porte-parole du Blackstone Hotel. Cet homonyme du tueur de Las Vegas ne s'est jamais présenté.

Il a également effectué des recherches à Boston, notamment sur le stade de base-ball de Fenway Park, rapporte la chaîne NBC de sources policières. Les forces de police des deux villes ont annoncé être au courant de ces pistes et avoir ouvert une enquête.

Un autre festival de musique

A Las Vegas, le shérif du comté Joseph Lombardo a confirmé mercredi que le tireur avait loué une chambre dans une résidence de luxe du centre-ville le week-end précédant la tuerie, à proximité d'un autre festival de musique. Les autorités tentent de déterminer ce qu'il y a fait.

Faute de casier judiciaire, d'antécédents psychiatriques ou de signes d'idéologie politique ou religieuse, la recherche des mobiles du tueur s'avère particulièrement difficile, ont reconnu les autorités. Dimanche, ce comptable à la retraite a arrosé d'un tir nourri les milliers de spectateurs d'un concert country de sa chambre au 32e étage d'un hôtel de Las Vegas avant de se suicider.

L'attaque a fait 58 morts et près de 500 blessés. Interrogée mercredi par le FBI à son retour des Philippines, sa compagne a déclaré qu'elle ignorait tout de son projet.

Le débat sur le contrôle des armes à feu aux Etats-Unis s'est déplacé jeudi vers les "bump stocks", un mécanisme d'automatisation des armes utilisé par l'assaillant de Las Vegas, dont le gouvernement américain étudie la réglementation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS