Toute l'actu en bref

Le tunnelier creusera un tunnel qui passera sous le métro M2.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Les travaux du nouveau poste d'enclenchement de Lausanne vont de l'avant. Mercredi, une grue a descendu un tunnelier de 63 tonnes dans un puits à plus de 25 mètres de profondeur. La machine creusera une galerie à câbles de 620 mètres de long, sous la gare de Lausanne.

L'enclenchement est le véritable cerveau du rail, ont expliqué mercredi les CFF. Il commande les signaux et les aiguillages et gère le trafic ferroviaire. Celui de Lausanne doit être adapté, préalable essentiel aux travaux d'agrandissement de la gare.

Depuis quelques mois, des ouvriers ont creusé à l'est de la gare un puits de 10 mètres de diamètre et d'environ 25 à 29 mètres de fond. C'est au fond de cet imposant trou qu'une grue a déposé mercredi le corps principal du tunnelier. La "tête" suivra dans quelques jours.

"Il va être mis en position pour commencer à percer le tunnel à câbles à partir du 2 mai. Ces travaux de percement devraient durer environ quatre mois", a expliqué Jean-Philippe Schmidt, porte-parole des CFF. La machine sera télécommandée de l'extérieur du tunnel.

L'emploi d'un tunnelier de cette taille est "assez rare" en Suisse, surtout en plein centre d'une ville, a observé le porte-parole. Le futur tunnel aura environ 3 mètres de diamètre et abritera les câbles du poste d'enclenchement. Il est creusé assez en profondeur pour passer sous le tunnel du métro M2.

ATS

 Toute l'actu en bref