Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Très isolé et fermé au monde, le pays est mené d'une main de fer par le président Gourbangouly Berdymoukhamedov (statue), qui a imposé un culte de sa personnalité (archives).

KEYSTONE/AP/ALEXANDER VERSHININ

(sda-ats)

Le Turkménistan se prépare à accueillir en septembre sa première compétition internationale, les Jeux asiatiques d'Arts martiaux en salle. Ce pays d'Asie centrale a pour l'occasion interdit la vente d'alcool jusqu'en octobre, afin d'assurer "l'ordre public".

"Le principal but de cette interdiction est d'assurer la paix et l'ordre public dans le pays, à l'image du renforcement des (mesures de sécurité) mis en place par les autorités à partir du 17 août", a déclaré samedi un responsable politique turkmène qui a requis l'anonymat. Un correspondant de l'AFP a constaté samedi que les magasins d'alcool de la capitale Achkhabad étaient tous fermés.

Ces mesures interviennent alors que le Turkménistan s'apprête à accueillir du 17 au 27 septembre à Achkhabad la grande compétition d'arts martiaux. Pendant ces jeux, les Turkmènes n'auront pas non plus le droit de fumer, selon une décision des autorités annoncée précédemment.

Le pays, parmi les plus isolés au monde, a également fermé ses frontières terrestres. L'accès à Internet et à des médias indépendants y est sévèrement contrôlé.

Pouvoirs renforcés

Les forces de sécurité travailleront "24 heures sur 24", a annoncé le gouvernement. Ces mesures sont complétées par l'instauration, en septembre 2016 déjà, de mesures renforçant le pouvoir du président turkmène Gourbangouly Berdymoukhamedov.

Au pouvoir depuis 2006, M. Berdymoukhamedov a été réélu en février avec près de 98% des voix et 97% de participation. Il est fréquemment critiqué par les ONG internationales pour son contrôle quasi absolu sur les médias et la société civile. Il a aussi imposé un culte de sa personnalité dans tout le pays.

Les sous-sols du Turkménistan renferment de gigantesques réserves d'hydrocarbures, notamment de gaz naturel. Le pays exporte actuellement surtout vers la Chine, ainsi que vers la Turquie et l'Iran.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS