Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le typhon Melor poursuivait mardi sa traversée dévastatrice du centre des Philippines, en emportant arbres et pylônes. Au moins trois personnes ont péri et des millions d'habitants se sont retrouvés privés d'électricité.

Une des victimes est morte d'hypothermie, tandis que deux autres se sont noyées près du petit village de pêcheurs de Catarman, dans le nord de l'île de Samar, a déclaré à la radio DZMM un responsable municipal local. Des coupures de courant ont été enregistrées dans au moins sept provinces, selon le gouvernement.

Melor a touché lundi matin le nord de Samar, île agricole où vivent 1,5 million d'habitants, accompagné de vent soufflant en rafale de 185 km/h, selon les services de la météorologie nationale. Il a ensuite traversé la péninsule de Bicol et l'île de Burias (centre) avant d'atteindre notamment mardi matin les îles de Romblon.

Vents à 170 km/h

La tempête s'est affaiblie, avec des vents soufflant mardi matin en rafale à 170 km/h. Elle devrait perdre en intensité au-dessus de l'île de Mindoro avant de toucher la mer de Chine méridionale en fin de journée mardi, a indiqué un météorologue des services publics.

Des centaines de milliers d'habitants avaient été évacués en prévision de l'arrivée de Melor. Une autre tempête est en train de gagner en intensité à l'est de Mindanao, principale île du sud des Philippines.

L'archipel subit régulièrement des ouragans meurtriers, avec en moyenne chaque année une vingtaine de typhons. Ce pays aux 1700 îles est souvent la première masse terrestre d'importance que rencontrent les typhons qui se forment dans l'océan Pacifique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS