Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les ventes de vélos électriques ont bondi d'un quart l'an dernier en Suisse et atteint un record de près de 50'000 pièces. Mais toutes catégories confondues, il ne s'est écoulé que 351'800 bicyclettes neuves dans le pays, à peine 800 de plus que l'année précédente.

Le franc fort et la météo en dents de scie ont eu un impact défavorable, a indiqué mardi l'Office suisse de conseil pour deux-roues (OSCD) basé à Soleure (SO). Avec 556 millions de francs de chiffre d'affaires en 2011, les ventes se sont toutefois stabilisées à un très haut niveau, précise l'organisme.

Engouement

L'engouement pour le vélo électrique, dont le prix moyen s'estime à 2800 francs selon l'OSCD, n'a pas été freiné pour autant. Désormais 5,4% des quelque 2,8 millions de bicyclettes circulant en Suisse sont des deux roues assistés au pédalage. Ils rivalisent toujours plus en ville avec les citybikes, dont les ventes ont régressé de 12% à 102'000 unités l'an dernier.

Le segment sportif domine toujours la branche. Avec 35% de part de marché, les VTT pour adultes sont tout de même en recul de 8,3% en 2011. Les 17'000 vélos de course écoulés l'an passé marquent une hausse de 17%.

Pour 2012, la branche prévoit que les fluctuations du franc et surtout, de la météo, continueront d'influer sur la demande.

ATS