Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le futur du photovoltaïque se prépare à Sion. L'EPFL et l'entreprise espagnole Abengoa, un des leaders mondiaux du solaire, ont conclu un partenariat pour financer un programme de recherches, en partie implanté à Sion.

L'entreprise espagnole financera quatre chercheurs durant cinq ans pour un montant total de deux millions de francs, communique mercredi l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne. Deux chercheurs sont basés sur le site de l'EPFL à Sion. Les deux autres travailleront à proximité de Séville (E) où Abengoa dispose d'un bâtiment dédié aux techniques solaires.

Un laboratoire de l'EPFL spécialisé dans les recherches sur le photovoltaïque rejoindra prochainement le site de Sion. Les chercheurs y travailleront sur les pérovskites, "des minéraux dont les pigments solides offrent des propriétés photovoltaïques prometteuses", écrit l'EPFL.

Cette collaboration est aussi une première étape de la mise en oeuvre du Swiss Innovation Parc West EPFL qui doit prolonger les travaux de recherche de l'EPFL dans le monde industriel. Ce parc d'innovation groupe les sites de l'EPFL de Sion, Genève, Neuchâtel, Fribourg et Lausanne.

ATS