Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Valais assouplit un peu son interdiction de feux généralisée. Pour le 31 juillet et le 1er août, les communes pourront exceptionnellement tirer des feux d'artifice dans des zones sécurisées. En Suisse centrale aussi, plusieurs cantons revoient leurs restrictions.

En Valais, les zones désignées par les communes doivent être hors de tout secteur à risque, forêts notamment, et placées sous la surveillance de pompiers. Seuls des feux organisés par des artificiers professionnels sont admis, communique mercredi l'Etat du Valais. Les communes en assument la responsabilité.

Les feux privés et tout feu en plein air demeurent strictement interdits en raison de la sécheresse persistante. Les derniers orages n'ont apporté que peu de précipitations. Seules de rares pluies sont annoncées ces prochains jours. Le danger d'incendie devrait encore augmenter.

Il faut au moins trois jours de pluie persistante pour réduire le danger, précise le communiqué. Les averses de courte durée et les orages n'améliorent que momentanément la situation. Le canton demande à la population de respecter les interdits et de suivre strictement les directives communales.

Assouplissement en Suisse centrale

En Suisse centrale, les cantons de Lucerne, Zoug et Schwyz ont, eux, assoupli plus largement l'interdiction de faire du feu. Celle-ci ne concerne désormais plus que les feux en forêt et à proximité, comme c'était déjà la cas à Obwald, Nidwald et Uri.

Feu vert en revanche pour les feux d'artifice. Seule condition: ceux-ci ne pourront être allumés qu'à une distance minimale de 200 mètres des bois et sur des surfaces non inflammables.

ATS