Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sion - Le Valais va dénoncer pénalement la raffinerie Tamoil de Collombey. Cette dernière avait jusqu'au 31 mai 2010 pour installer un débitmètre, outil de surveillance de ses rejets d'eau au Rhône. Elle n'a pas respecté le délai.
"A l'origine, la raffinerie avait jusqu'en octobre 2009 pour se mettre en conformité. Elle avait bénéficié d'un délai supplémentaire", a indiqué Cédric Arnold, chef du service valaisan de la protection de l'environnement, confirmant une information publiée dans "Le Nouvelliste".
Les exigences du canton ont été posées suite à un incident survenu en avril 2009: une tonne de boue contenant l'équivalent de quatre litres de mazout s'était échappée de la raffinerie et avait terminé dans le Rhône.
L'Etat avait déposé plainte pénale et rendu une décision administrative d'assainissement des installations de traitement des eaux de la raffinerie. La pose d'un débitmètre entre dans le cadre de cette décision.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS