Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Valais veut interdire la vente d'abricots non produits dans le canton au bord de ses routes. Il entend ainsi préserver sa stratégie de qualité et de promotion ainsi que sa vision du développement touristique et économique.

Depuis de nombreuses années, le nombre de kiosques vendant des fruits et légumes à connotation "valaisanne" le long des axes routiers du canton ne cesse d'augmenter, relève l'Etat du Valais vendredi dans un communiqué.

Produits importés

Les produits vendus, le plus souvent des abricots, n'ont pour la plupart aucun lien avec le Valais. Il s'agit de produits importés ou ne répondant pas aux critères de qualité fixés, a constaté le canton. Ils n'obtiendraient pas le droit d'être commercialisés sous le label "Marque Valais".

L'apparence "régionale" des kiosques contribue clairement à induire le consommateur en erreur, poursuit le communiqué. L'effet de cette confusion s'avère désastreux tant pour l'économie agricole valaisanne que pour la qualité de l'image véhiculée, déplore le canton.

Le chef du Département de l'économie, de l'énergie et du territoire (DEET) Jean-Michel Cina a mandaté l'analyse du cadre légal en vigueur dans le but d'interdire toute vente de fruits non produits en Valais dans ces kiosques. Les mesures seront prises en coordination avec les représentants agricoles concernés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS