Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le Valais va élire les citoyens qui réviseront sa constitution

Les Valaisans éliront les membres de l'assemblée constituante cantonale le 25 novembre (photo d'illustration).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Le 25 novembre, les Valaisans éliront les 130 membres de l'assemblée chargée de réviser la constitution cantonale. Pas moins de 646 citoyens sont sur les rangs.

En mars dernier, les Valaisans ont largement accepté de réviser totalement leur constitution cantonale qui date de 1907. Ils ont chargé une constituante d'entreprendre le travail.

Le 25 novembre, ils éliront les citoyens qui siégeront dans cette assemblée de 130 membres. Le choix est large, car tous les partis politiques ont ouvert leurs listes au maximum et un nouveau mouvement baptisé Appel citoyen a permis à ceux qui le souhaitent de se présenter sans étiquette partisane.

Equilibres respectés

Globalement, le voeu d'ouverture des auteurs de l'initiative a été entendu: parmi les candidats on constate une forte représentation de citoyens sans mandat politique, un bon équilibre entre hommes et femmes, un bon mélange entre jeunes et moins jeunes et une représentation relativement large des secteurs professionnels.

En ce qui concerne la représentation féminine, les Verts sont les seuls à présenter plus de femmes que d'hommes. Appel citoyen présente une parité parfaite et le parti socialiste tend vers l'égalité.

Appel citoyen est présent dans tous les districts du Valais romand mais pas dans le Haut-Valais. Le mouvement n'y a pas reçu l'écho espéré, les personnes intéressées figurant déjà sur des listes de partis.

Comme le Grand Conseil

Les Valaisans éliront la constituante selon le système en vigueur pour l'élection du Grand Conseil. Le territoire est subdivisé en six arrondissements électoraux et les districts fonctionnent comme des sous-arrondissements.

Ce système a été utilisé pour les élections de 2017, après que le Tribunal fédéral a jugé en 2014 le système d'élection du Grand Conseil valaisan non conforme. Il sera du ressort de l'assemblée constituante d'ancrer un mode d'élection dans la charte fondamentale.

Quatre ans de travail

La séance constitutive de l'assemblée constituante est prévue en décembre. Les nouveaux élus travailleront durant quatre ans environ avant de soumettre leur projet au peuple.

Ils devront aborder de nombreux domaines, parfois ignorés par la constitution actuelle, tels que les droits de l'enfant, l'égalité entre hommes et femmes, le développement durable, l'intégration des étrangers ou encore la protection des données. Ils devront aussi nettoyer la charte fondamentale de domaines devenus désuets comme l'assurance du bétail ou les infirmeries régionales.

La plupart des cantons suisses ont déjà révisé totalement leur constitution. La moitié environ via une constituante, les autres par le Grand Conseil.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.